Arnaques

Attention aux ventes frauduleuses de voitures sur Internet. Vous ne seriez pas la première victime !

Exemple d’arnaque

Supposons que vous tombiez sur une offre en ligne pour une voiture d’occasion. Une marque de rêve. Un prix incroyable. En parfait état. En bref : une aubaine !

La voiture se trouve en Grande-Bretagne, mais le vendeur sait comment parer au problème : il vous propose faire appel à une société de transport moyennant des frais pour que vous puissiez tester le véhicule. Vous payez généralement par transfert de fonds, et… le vendeur ainsi que la société de transport disparaissent comme par magie ! Vous avez été la victime d’une arnaque. Et la voiture ? Vous n’en verrez jamais la couleur !

Quelques conseils

Evitez de tomber dans le piège en suivant nos conseils. 

Inspectez le véhicule avant de payer

Il est assez simple d’éviter les arnaques de voitures sur Internet : ne payez pas un centime pour une voiture que vous n’avez pas pu vérifier vous-même. Et pas sur un écran, mais en réalité. De vos propres yeux.

Le vendeur refuse de répondre à vos questions ? Tirez la sonnette d’alarme. Et coupez tout contact.

Evaluez la fiabilité de l'offre

S’intéresser à la fiabilité d’un vendeur ou vérifier une offre deux fois plutôt qu’une est un bon réflexe :

  • Passez en mode alerte si un vendeur vous propose une société de transport (voir les exemples d’arnaques de voitures et du ‘vendeur serviable’) ;
  • Vérifiez si le vendeur n'a pas mauvaise réputation, notamment sur Internet ;
  • Soyez sur vos gardes si le prix est trop intéressant par rapport à des modèles similaires sur le marché.

Attention au paiement

Au moment de payer, gardez à l’esprit ces recommandations :

  • Ne payez jamais la somme totale avant la livraison de la voiture. Négociez toujours un acompte ;
  • Evitez les services de transfert d'argent tels que Western Union : ils sont insuffisamment sécurisés. Payez plutôt avec votre carte de crédit. Vous serez protégé en cas de fraude.