FAQ : Paiements en Europe

Scrutez nos réponses aux questions des consommateurs. Qui sait, vous y trouverez peut-être directement la réponse à votre problème. Votre question reste sans réponse ? Prenez contact avec notre service juridique (02 542 33 46 ou info@cecbelgique.be). Nos services sont gratuits.

Pour régler un achat sur Internet, le vendeur me propose d’utiliser le système PayPal. De quoi s’agit-il ?

PayPal est un service permettant de faire des achats sur Internet en liant un compte personnel à sa carte de crédit. Bien connu des adeptes du site eBay, ce service est désormais utilisé par de nombreuses boutiques en ligne.

Il permet d’effectuer des opérations sécurisées sur Internet. Vous pouvez en effet envoyer et recevoir des paiements via Internet avec une adresse électronique, sans avoir à communiquer vos coordonnées de carte bancaire à chaque transaction. Ce moyen de paiement est rapide, mais il a un léger coût pour le vendeur.

Si l’objet que vous avez acheté ne vous est pas livré, vous pouvez introduire une réclamation auprès de PayPal qui tentera de récupérer les fonds auprès du vendeur. En cas d’achat sur eBay, vous bénéficiez dans certains cas d’une protection supplémentaire à hauteur de 1.000€. Pour plus de renseignement sur la protection des achats PayPal, cliquez ici.

J’ai vu une offre de vente de voiture sur Internet à un prix très intéressant, et le vendeur me demande de payer via Western union. Est-ce fiable ?

Western Union est une entreprise active dans le monde entier dans le domaine de l’envoi de l’argent. Cette société vous permet d’envoyer de l’argent comptant et d’effectuer des paiements dans plus de 200 pays.

Attention, cette méthode de paiement n’est pratiquement pas sécurisée. Le destinataire peut en effet retirer l’argent sur simple présentation d’un code de transfert que l’expéditeur lui a communiqué. Son identité n’est pas toujours contrôlée.

Les arnaqueurs connaissent les méthodes de travail de Western Union et utilisent ce relatif anonymat pour tromper les gens : ils concluent une vente avec un consommateur et lui demandent de payer par Western Union. Ils disparaissent ensuite avec l’argent sans plus laisser de traces. Attention! Western Union ne prévoit aucune protection de l’expéditeur et ne peut être tenue responsable en cas de fraude.

C’est la raison pour laquelle cette société conseille elle-même à ses clients de n’utiliser ses services que pour envoyer de l’argent à des personnes qu’ils connaissent bien (famille, amis). Il vaut donc mieux ne pas utiliser Western Union pour faire des achats en ligne puisqu’en règle générale vous ne connaissez pas personnellement le vendeur.

Quel est le moyen de paiement le plus fiable pour un achat sur Internet ?

Lorsque vous achetez un bien ou un service sur le web, différents moyens de paiements sont à votre disposition. Par exemple, si vous achetez une sonnerie ou un logo, l’argent sera directement prélevé sur votre GSM. Dans d’autres cas, il vous sera proposé de payer par virement bancaire, chèque, carte de crédit,….

Sachez que le moyen le plus sûr reste le paiement électronique car vous êtes protégé en cas d'usage frauduleux, par exemple si le vendeur vous débite d’un montant plus important que ce qui était contractuellement prévu. Au terme d’une enquête, la banque ou le gestionnaire de votre carte devra effectuer le remboursement des montants frauduleusement prélevés. En cas d’usage de votre carte de crédit, vous bénéficiez dans certains cas d’une protection supplémentaire, par exemple en cas de non exécution du contrat (voir question 7).

Ne communiquez votre numéro de carte de crédit et sa date de validité qu'en présence d'un site sécurisé. Les sites sécurisés laissent généralement apparaître une petite clé ou un cadenas en bas de l'écran, à droite et/ou l'adresse Internet commence par https//.

Il est aujourd’hui également possible d’effectuer un paiement sur Internet avec Bancontact/Mister Cash. Si votre banque vous offre cette possibilité, vous pouvez payer à l’aide d’un outil de sécurité Web Banking. Vous bénéficiez alors de la même protection que lors d’un paiement par carte de crédit.

Evitez en tout cas de payer par Western Union ou MoneyGram. Ces méthodes de paiement sont réservées aux envois d’argent à des personnes de confiance (voir question 2).

J’ai acheté un fer à repasser en France qui était défectueux. Après plusieurs tentatives de réparation, le vendeur propose de me rembourser par chèque, ce qui m’occasionne des frais bancaires. Suis-je obligé d’accepter son chèque ?

Le chèque bancaire qui a pratiquement disparu en Belgique est encore très utilisé en France, et il n’est pas rare que des vendeurs proposent ce type de remboursement. Vous n’êtes pas obligé d’accepter le paiement par chèque si vous devez payer des frais supplémentaires. Demandez au vendeur de vous rembourser par virement bancaire. Vous avez le droit d’exiger le remboursement de la somme totale et n’avez pas à supporter de frais quelconques. De plus, pour un montant inférieur à 50.000€, un virement en euros sur un compte belge ne coûtera pas plus cher au vendeur qu'un virement national.

N’oubliez pas de communiquer au vendeur vos codes BIC et IBAN, sans lesquels il ne pourra procéder au remboursement.

Pour plus de renseignements sur les virements transfrontaliers, consultez notre article.

Dois-je payer des frais bancaires si je retire de l’argent avec ma carte Maestro à l’étranger ?

Les paiements et les retraits d’argent avec Maestro en euros s’effectuent dans tous les autres états membres au même tarif qu’en Belgique. Si des frais vous sont facturés quand vous prélevez de l’argent à un distributeur en Belgique, vous devrez donc payer le même montant lors d’un retrait en Espagne. C’est également le cas si vous retirez de l’argent avec votre carte de crédit. Attention cependant, les frais liés à un retrait d’argent avec une carte de crédit sont souvent plus importants.

Il en va autrement si vous faites un retrait dans une devise autre que l’euro (voir question 8), ou si vous faites ce retrait en dehors de l’Union européenne. Les frais liés à ces retraits peuvent être plus importants.

Pour connaître avec certitude les frais liés à ces différentes opérations, renseignez-vous auprès de votre banque.

Je veux acheter une machine à laver à un vendeur allemand. Aurais-je des frais bancaires à payer si je lui fais un virement ?

Un règlement européen prévoit que pour un montant inférieur à 50.000€, un virement transfrontalier en euros ne peut pas coûter plus cher qu'un virement national. Votre virement en faveur d’un compte en banque allemand ne vous coûtera donc pas plus cher que si vous versiez l’argent sur un compte en Belgique.

Attention cependant à communiquer à votre banque les codes BIC et IBAN du vendeur. Si vous ne le faites pas, celle-ci peut vous réclamer des frais complémentaires.

J’ai fait un achat sur Internet et payé par carte de crédit, mais ma commande ne m’a pas été livrée, et le vendeur ne me répond plus. Que faire ?

Vous bénéficiez d’une protection supplémentaire en cas de paiement par carte de crédit. Vous pouvez contacter le gestionnaire de votre carte de crédit, qui entamera une enquête. Si elle se clôture en votre faveur, il pourra recréditer votre carte et débiter le compte du commerçant qui a reçu votre paiement indûment.

Vous bénéficiez d’une protection supplémentaire en cas de paiement par carte de crédit. Vous pouvez contacter le gestionnaire de votre carte de crédit, qui entamera une enquête. Si elle se clôture en votre faveur, il pourra recréditer votre carte et débiter le compte du commerçant qui a reçu votre paiement indûment.

Un règlement européen prévoit que les paiements et retraits d’argent en euros dans un autre état membre ne peuvent être plus chers que si vous les effectuiez dans votre pays. Cela ne concerne cependant que les opérations en euros. Si vous effectuez un retrait dans une autre devise, ce qui est le cas si vous utilisez un simple distributeur de billets au Royaume-Uni, des frais supplémentaires peuvent vous être facturés.

Ma carte de banque m’a été volée lors d’un voyage en Suède. J’ai contacté ma banque le lendemain, mais des retraits ont été effectués entre temps pour plus de 1.000€. Que faire ?

La loi belge relative aux opérations effectuées au moyen d’instruments de transfert électronique de fonds prévoit que le titulaire de la carte est responsable à concurrence d’un montant de 150€ des conséquences liées à la perte ou au vol de sa carte, jusqu’à ce qu’il le notifie à sa banque. Concrètement, la banque vous indemnisera du montant des retraits effectués sur votre compte en déduisant les 150€. Toutefois, en cas de négligence grave (par exemple en laissant le code de votre carte dans votre portefeuille ou en ne prévenant pas votre banque rapidement), la banque peut nier toute responsabilité et refuser toute indemnité.

Que vous soyez en Belgique ou à l’étranger, il est donc important que vous contactiez immédiatement votre banque pour lui signaler la disparition de votre carte.