La compagnie aérienne britannique flybmi fait faillite

British Midland Regional Limited (flybmi) a fait faillite. Ses vols ne seront donc plus effectués. Nous avons résumé ci-dessous les démarches à suivre pour les consommateurs affectés.

Vous avez réservé un vol flybmi directement auprès de flybmi ou via une agence de voyages ?

Si vous avez payé votre réservation par carte de crédit, nous vous conseillons d’introduire une procédure de chargeback auprès de l’émetteur de votre carte de crédit. Insistez sur le fait que flybmi n’est pas en mesure de vous fournir le service pour lequel vous avez payé et qu’elle conseille cette procédure à ses clients sur son propre site web.

Vous avez payé par un autre moyen (ex : carte de débit) ou l’émetteur de votre carte de crédit refuse de vous rembourser ? Vous devrez introduire une demande auprès du curateur désigné: BMR@bdo.co.uk. Les chances de récupérer votre argent seront malheureusement assez minces. Les consommateurs sont généralement en fin de liste des personnes à rembourser.

Vous avez dû réserver un autre vol auprès d’une autre compagnie aérienne suite à l’annulation de votre vol flybmi ? Le remboursement de ce vol alternatif ne sera malheureusement pas possible.

Vous avez réservé auprès d’une autre compagnie aérienne un vol qui devait être opéré par flybmi ?

Contactez la compagnie aérienne (Lufthansa, Brussels Airlines, Air France, Air Dolomiti, Turkish Airlines ou Loganair) qui vous a vendu votre billet pour tenter d’obtenir le remboursement de votre billet ou un replacement sur un autre vol.

Vous avez réservé un vol flybmi dans le cadre d’un voyage organisé ?

Contactez votre tour opérateur car il est responsable à votre égard de toutes les prestations comprises dans votre contrat de voyage.

Il doit vous trouver un vol alternatif, sans frais supplémentaires. Et ce, même si vous êtes bloqué sur votre lieu de vacances.

Assurance Voyage

L'insolvabilité des compagnies aériennes n'est généralement pas couverte par une assurance voyage. Cela signifie que vous risquez de ne pas pouvoir obtenir de votre assureur le remboursement de votre réservation ni des dommages que vous auriez subis (vol alternatif, hôtel, ...). Contactez toutefois votre assureur pour savoir si votre police d’assurance vous couvre ou non.