Que dit la loi ?

Il existe deux formes de pratiques commerciales déloyales : les pratiques trompeuses et les pratiques agressives. Les deux sont interdites par la directive européenne 2005/29 qui est en vigueur dans tous les pays européens.

Pratiques de vente trompeuses 

Lors de pratiques commerciales trompeuses, le vendeur vous donne délibérément des informations trompeuses ou vous cache sciemment (une partie de) la vérité. En voici quelques exemples :

  • Le vendeur vous séduit par une promotion exceptionnelle, mais n’a délibérément qu’un stock limité. Une fois dans le magasin, le vendeur essaye de vous vendre autre chose.
  • Il affirme que son produit n’est disponible que très temporairement, alors qu’il n’en est rien.
  • Il vous renvoie à un service client où les collaborateurs parlent une autre langue que celle employée pendant la vente et il ne vous en informe pas.
  • Il affirme que son entreprise va bientôt fermer définitivement alors que ce n’est pas le cas.
  • Il promet que son produit peut guérir des maladies, mais il s’avère que c’est faux.
  • ...

Pratiques de vente agressives

Par pratiques commerciales agressives, nous entendons l’intimidation, la contrainte ou une influence inopportune (de manière dominante) par le vendeur dans le but de vous mettre sous pression et de vous faire acheter.

En voici quelques exemples :

  • Il vous harcèle à la maison et ne tient aucun compte de votre demande d’arrêter ;
  • Il s’entête à vous contacter par téléphone ou par un autre canal. Alors que vous avez clairement marqué votre désaccord ;
  • Il exige que vous payiez pour les produits que vous n'avez pas commandés ;
  • Il s’adresse aux enfants dans sa publicité afin qu’ils achètent son produit ou incitent les parents à le faire ;

Vous vous reconnaissez dans ces pratiques commerciales trompeuses ou agressives ? Entreprenez immédiatement les démarches pour exiger une indemnisation.