Gagner un voyage : et si cela cachait quelque chose ?

Qui ne rêve pas de recevoir un appel téléphonique et se voir annoncer le gain d’une semaine de voyage Turquie ? Profiter d’une semaine gratuite alors que vous n’avez rien demandé serait génial sauf si on attendait autre chose de vous que de passer vos journées à bronzer au bord de la piscine. Et si le cadeau qui vous est fait n’était pas innocent ?

Gratuit devient cher payé

Qu’un commerçant appâte ses clients en leur offrant des cadeaux n’est pas une nouvelle technique commerciale. En Belgique, cette méthode existe déjà depuis longtemps, surtout dans le secteur des meubles. Cette manière d’attirer de nouveaux clients n’est pas propre à la Belgique. Cette technique semble également être utilisée dans le secteur des vacances en Turquie.

La vigilance est de mise. Un cadeau peut vite se révéler empoisonné. Rien n’est gratuit dans la vie ! Une fois sur place, vous êtes amené à visiter des établissement d’artisanat local (bijouterie, fabrication de tapis, de vêtements en cuir,…). Les vendeurs font alors usage de techniques de vente souvent trompeuses et agressives. Au final, vous vous retrouvez avec des articles que vous avez achetés (souvent à un prix fort) alors que vous n’en vouliez pas forcément.

Selon les plaintes que nous avons reçues, les vendeurs turcs vous permettent de retourner en Belgique avec vos achats moyennant le paiement d’un « acompte », ce qui est en soi assez douteux. Cela tendrait à démontrer que la valeur de vos achats n’est probablement pas supérieure au montant de l’acompte versé.

Astuces

Vous recevez un rappel vous invitant à payer le reste ? Tentez de prouver que la valeur de vos achats ne correspond pas au prix total réclamé. Si vous avez acheté des bijoux, faites-les expertiser par un joaillier et envoyez une copie de cette estimation au vendeur pour appuyer votre réclamation.

Pour éviter de telles mésaventures, il est conseillé de bien se renseigner sur la société qui vous offre le cadeau. Il faut lire toutes les documentations qui vous sont remises ainsi que les informations qui se trouvent sur le site web de la société et ailleurs sur Internet. Il faut bien garder à l’esprit qu’un cadeau est par nature gratuit et qu’il ne peut rien vous être demandé en retour.

N’hésitez pas à contacter le CEC en cas de doute.