(Il)légalité des avertisseurs de radars

En Belgique, les détecteurs de radars sont interdits contrairement aux avertisseurs de radars. Ils repèrent les radars via des ondes, ce qui est illégal.

Les avertisseurs de radars eux reposent sur un échange d’informations. Les automobilistes s’avertissent mutuellement et en temps réel de la présence de radars fixes et mobiles.

L’utilisation des outils tels le GPS ou une application smartphone qui signalent l’emplacement de contrôles de vitesse ou la présence de radars est donc permise en Belgique.

Il n’en va toutefois pas de même dans tous les pays de l’UE. Certains l’interdisent et sanctionnent leur utilisation d’une amende qui peut atteindre quelques milliers d’euros.