Le réseau des Centres Européens des Consommateurs met en garde les consommateurs contre les publicités frauduleuses sur les réseaux sociaux

Facebook, YouTube et les autres média sociaux sont des canaux rapides et efficaces qui permettent aux consommateurs d’avoir accès à des offres irrésistibles. Les entreprises sans scrupules et les criminels informatiques en profitent pour attirer les consommateurs avec des publicités qui sont parfois trompeuses. Ces publicités débouchent souvent sur des abonnements payants conclus à l’insu des consommateurs, le vol de leurs données personnelles dont leurs coordonnées bancaires ou l’achat de produits de mauvaise qualité. Le Centre Européen des Consommateurs (CEC) Belgique vous donne des conseils pour démasquer ces publicités frauduleuses.

Selon une récente étude de la Commission Européenne, 56 % des consommateurs européens ont été confrontés à une escroquerie au cours des deux dernières années. Sur les réseaux sociaux, cela concerne essentiellement des abonnements souscrits à leur insu et l’achat de produits contrefaits ou de marchandises qui n’existent pas.

Le Centre Européen des Consommateurs le constate également de son côté. Les plaintes sont récurrentes. Les consommateurs utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour faire leurs achats. Ils sont souvent attirés par des belles vidéos et des belles photos, sans réellement se soucier de qui se trouve derrière la publicité.

Réfléchissez avant de cliquer

Le CEC Belgique invite les consommateurs à s’interroger avant de cliquer sur les liens, lorsqu’ils trouvent sur les réseaux sociaux une offre en apparence « trop belle pour être vraie ».

Karen Ghysels, directrice du CEC affirme à ce propos : “Le réseau des Centres Européens des Consommateurs (ECC-Net) a pour tâche de sensibiliser les consommateurs et les encourage à être vigilants pour éviter de se faire arnaquer. Ils doivent se rendre compte que les publicités sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours fiables et qu’elles peuvent être trompeuses.

Quelques conseils préventifs

  • Faites le “Webshop Check”. Cet outil vous aide à identifier le vendeur, à vérifier si celui-ci est digne de confiance et à contrôler l’offre.
  • Faites une capture d’écran des publicités afin que vous ayez une preuve en cas de problème.
  • Effectuez des paiements uniquement sur les sites affichant un petit cadenas et optez toujours pour un moyen de paiement sécurisé tel que la carte de crédit ou PayPal.
  • Si l’offre est trop belle pour être vraie, c’est que c’est probablement le cas. Ne prenez donc pas le risque de payer quelque chose que vous ne recevrez jamais ou qui ne correspondra pas à ce que vous avez réellement acheté.

Vous avez été escroqué ?

Avez-vous été victime d’une publicité frauduleuse sur les réseaux sociaux ? Faites parvenir votre témoignage au CEC Belgique. Le réseau des CEC joue en effet un rôle important en ce qui concerne le relai d’ informations auprès des autorités de contrôle qui sont chargées de traquer les entreprises frauduleuses et de prendre les mesures à leur encontre pour éviter de faire de nouvelles victimes.

Si vous avez une chance de récupérer votre argent, nous vous en informerons.

ECC-Net a 15 ans

A l ’occasion du 15 -ème anniversaire du réseau des Centres Européens des Consommateurs, les 30 centres du réseau mettent à l’honneur chaque mois une nouvelle thématique en rapport avec les consommateurs. Au programme ce mois-ci : la publicité frauduleuse sur les réseaux sociaux. Le mois de mars sera consacré à la garantie et au droit de rétractation pour les achats effectués en ligne.

À propos du CEC Belgique

Le Centre Européen des Consommateurs (CEC) Belgique aide et conseille gratuitement les consommateurs avant et après leurs achats dans un autre pays de l’Union européenne. Ensemble avec ses collègues du réseau européen (ECC-Net), le CEC Belgique aide les consommateurs à résoudre leurs litiges à l’amiable. Car les droits des consommateurs ne s’arrêtent pas à la frontière ! Le bureau belge se trouve à Bruxelles et emploie actuellement 8 personnes. Le réseau européen compte 30 centres : un dans chaque pays de l’UE ainsi qu’un en Norvège, Islande et au Royaume-Uni. Ce réseau, appelé ECC-Net, a vu le jour en 2005. La Commission européenne l’a mis en place en collaboration avec les Etats membres afin de renforcer la confiance du consommateur dans le marché européen.

www.cecbelgique.be

Pour en savoir plus sur ECC-Net.

CONTACT PRESSE
Karen Ghysels : 02 894 20 70 – 0497 59 24 89communication@eccbelgium.be

Vous souhaitez être informé régulièrement ?
Inscrivez-vous à notre newsletter électronique.

Ce communiqué de presse est financé par le programme Consommateurs de l’Union européenne (2014-2020). Ce projet est également financé par OIPC, une asbl de Test Achats, et le SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie.

Le contenu de ce communiqué de presse représente uniquement le point de vue du Centre Européen des Consommateurs Belgique qui en assume l'entière responsabilité. La Commission européenne, l'Agence exécutive pour les consommateurs, la santé, l’agriculture et l’alimentation (CHAFEA) ou tout autre service de l'Union européenne ne peuvent être tenus responsables des informations contenues dans ce communiqué de presse, ni de l'utilisation qui en serait faite. ­­­­­­­­­