Aliaz Cooperation fait de la vente forcée

La loi vous autorise à conserver les produits reçus sans les payer !

Le CEC reçoit actuellement de nombreuses plaintes contre la société Aliaz Cooperation SIA. Une plainte a été déposée auprès de l’Inspection économique.

Cette société agit sous les dénominations commerciales suivantes :

  • Fatkiller
  • DragonSlimxtreme
  • Shin Mau
  • Maxmanpower
  • Dentasmile
  • HorsePower+
  • GoWhite
  • Muscle Extreme XXL

Aliaz Cooperation SIA, établie en Lettonie, envoie aux consommateurs belges des colis qu’ils n’ont pas commandés. Le premier colis "gratuit" est accompagné d’une facture qui peut atteindre 38 €. Le colis suivant est quant à lui facturé jusqu'à 187 € (!). Cette société appâte les consommateurs via des publicités sur Facebook proposant l’envoi de produits d’amaigrissement gratuits.

Alors qu’ils avaient simplement cliqué sur la publicité en vue de la consulter, certains consommateurs ont eu la désagréable surprise de recevoir des colis expédiés par Aliaz Cooperation SIA. D’autres ont eu la même blague alors même qu’ils n’avaient pas été au bout du processus de commande.

Il s’agit ici clairement d’une vente forcée. Cette pratique est interdite par la législation européenne. En effet, une société ne peut envoyer à un consommateur un produit qu’il n’a pas explicitement commandé.

Vous avez reçu un colis que vous n’avez pas commandé ?

La loi vous autorise à conserver les produits reçus sans les payer !

Il est toutefois conseillé d’adresser un e-mail à Aliaz Cooperation SIA afin de confirmer votre position, à savoir que :

  • vous n’avez jamais passé commande
  • vous refusez de payer la facture réclamée
  • vous exigez la cessation de tout nouvel envoi à votre disposition

Vous avez bien commandé l’échantillon gratuit ? 

Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours pour annuler la vente. Ce délai commence à compter du jour de la livraison. Vous devrez toutefois renvoyer le colis à vos propres frais sauf si, lors de la commande, vous n’avez pas dû cliquer sur un bouton de validation de commande portant une mention du type « payer » ou « acheter ». L’absence d’un bouton mentionnant une obligation de payer est puni d’une sanction radicale : le contrat est nul ! Par conséquent, vous ne devez rien payer et rien renvoyer.

Dans tous les cas, agissez rapidement pour éviter que de nouveaux produits, accompagnés d’une facture plus salée, ne vous soient envoyés.

Plus d’infos ?

Contactez nos juristes.