Restriction des voyages depuis et vers la Belgique

Dernière mise à jour: 21-04-21.

Depuis le 19 avril, la Belgique n’interdit plus mais déconseille fortement les voyages non-essentiels. Qu’en est-il concrètement ? Et quelles sont les conséquences pour les consommateurs qui avaient prévu un voyage à destination d’un pays qui est en zone orange ou rouge ?

Quels voyages sont autorisés ?

Vous résidez en Belgique ?

Qu’il s’agisse d’un voyage essentiel ou non, vous êtes à nouveau libre de voyager mais vous êtes tenu de remplir certaines formalités à votre retour en Belgique. Vous en trouverez un petit aperçu ici. N’oubliez pas que vous devez également tenir compte des règles et des formalités en vigueur dans le pays de destination. En effet, certains pays interdisent l’entrée sur leur territoire ou soumettent celle-ci à certaines restrictions telles que la réalisation d’un test PCR, le respect d’une quarantaine, ... N’hésitez pas à consulter sur le site du SPF Affaires étrangères ou celui de l’Union européenne pour vérifier les restrictions en vigueur.

Vous ne résidez pas en Belgique ?

Il faut distinguer les voyages essentiels des voyages non essentiels :

  • Concernant les voyages non essentiels, seules les personnes qui ont la nationalité d’un des pays de l'Union européenne ou de la zone Schengen et qui résident dans un de ces pays peuvent se rendre en Belgique dans le cadre d’un voyage non essentiel. Cette règle est étendue également aux personnes qui résident dans une quinzaine de pays non européens repris à l’annexe 1 de la recommandation 2020/912 tels que le Canada, l’Australie, le Japon ou les pays du Maghreb.
  • Les voyages essentiels à destination de la Belgique restent quant à eux autorisés.

Vous êtes autorisé à vous rendre en Belgique ? Vous devrez remplir certaines formalités dont vous trouverez un aperçu ici.

Bon à savoir : Les voyages non-essentiels couvrent principalement les voyages à des fins touristiques ou récréatives tandis que les voyages essentiels couvrent principalement pour des raisons professionnelles, familiales, ...

Quid de vos réservations en cours ?

Depuis le 19 avril, il faut vérifier les avis de voyage du SPF Affaires étrangères et tenir compte donc des codes couleurs (vert, orange et rouge, la couleur rouge correspondant à un avis négatif et ne signifiant plus interdit mais fortement déconseillé) afin de savoir où sous quelles conditions vous pouvez voyager.

Vous avez réservé un voyage organisé ? Il faut distinguer différents cas de figure :

  • Vous avez réservé via une agence ou un organisateur de voyage belge ?
    Votre voyage sera très probablement annulé si le pays de destination fait l’objet d’un avis négatif de la part du SPF Affaires étrangères. Vous aurez alors droit au remboursement en espèces de votre voyage.
  • Vous avez réservé via une agence ou un organisateur de voyage étranger ?
    Votre voyage sera très probablement annulé s’il inclut un départ depuis la Belgique et si le pays de destination fait l’objet d’un avis négatif de la part du SPF Affaires étrangères. Vous aurez alors droit au remboursement en espèces de votre voyage.
  • Vous avez réservé via une agence ou l’organisateur de voyage étranger et votre contrat de voyage inclut un départ depuis l’étranger ?
    La réponse est malheureusement moins évidente. Les sociétés étrangères sont souvent d’avis que les avis négatifs émis par des autorités étrangères à leur propre pays ne s’appliquent pas au contrat de voyage. Vérifiez donc les conditions de votre contrat de voyage pour connaitre la politique d’annulation en vigueur. Le cas échéant, essayez de faire valoir le cas de force majeure.

Vous avez réservé uniquement un billet d’avion? Le code couleur n’a pas d’importance. Quel que soit le code couleur de votre pays de destination, vous pourrez prétendre à un remboursement uniquement si le vol a été annulé par la compagnie ou si les conditions de votre billet le prévoient. Si votre vol est maintenu et que votre billet n’est pas modifiable ou annulable, vous n’aurez droit à aucun remboursement et devrez négocier avec la compagnie aérienne une solution telle que l’octroi d’un bon, un report de votre voyage, …

Vous avez réservé uniquement un logement sur place ou une prestation unique telle qu’une location de voiture ? Ici aussi, le code couleur ne détermine pas vos droits. Vérifiez dès lors si votre prestation est autorisée par le pays de destination :

  • Si elle n’est pas autorisée, vous aurez en principe droit à un bon à valoir ou à un remboursement en fonction de la législation applicable.
  • Si elle est bien autorisée, le remboursement dépendra uniquement des conditions de votre réservation ou du bon vouloir du prestataire de service. Vous devrez alors négocier avec la partie adverse si les conditions de votre réservation ne prévoient pas une annulation ou une modification gratuite.

Quelles sanctions en cas de non-respect des règles ?

Cette restriction en matière de voyage est assortie d’autres règles qu’il convient également de respecter. C’est ainsi le cas du formulaire à remplir à lorsque vous (re)venez en Belgique, du test PCR que vous devez réaliser, de la quarantaine que vous devez observer, ... Le non-respect de ces différentes règles peut avoir plusieurs conséquences telles qu’une amende de 250 euros par voyageur.

Plus d’infos ?

Vous trouverez tout le détail de ces mesures sur ce site.

Vous pouvez également contacter le SPF Affaires étrangères par téléphone (0800 14 689) ou par e-mail (info.coronavirus@health.fgov.be)  pour toute question relative :

  • au test PCR négatif au préalable, qui est obligatoire à partir du 25/12/2020 pour tout voyageur (dès 12 ans) venant d'une zone rouge et se rendant en Belgique (pas d'application pour les résidents en Belgique)
  • au Formulaire de Localisation du Passager
  • à l’obligation de test COVID et/ou de quarantaine en Belgique au retour d'une zone rouge.

Pour plus d’informations sur les conséquences du coronavirus sur vos droits en tant que consommateurs, n’hésitez pas à consulter notre foire aux questions.