Inscrivez-vous à notre newsletter  
Archives newsletters  


A A A

Home » Thèmes » Success stories


24/02/2012

Brochures

L’agence de location rembourse à Monsieur G. les frais de réparation qui lui étaient injustement facturés.

Monsieur G. a loué un véhicule à l’aéroport de Bergamo. Après avoir roulé une centaine de kilomètres, il s’est rendu compte qu’un des sièges du véhicule était troué. Ne pouvant pas faire marche arrière, Monsieur G. n’a pas pu le signaler à l’agence de location. Lorsqu’il a rendu le véhicule, il en a informé l’agence. Cependant, quelques semaines plus tard, il a remarqué que sa carte de crédit avait été débitée de la somme de 248 euros. Après avoir contacté l’agence qui a refusé de rembourser ce montant, Monsieur G. a introduit un dossier auprès de notre Centre.

Grâce à l’intervention efficace du CEC italien, l’agence de location a accepté de rembourser. Une attestation sur l’honneur qu’aucun passager n’a fumé dans la voiture a permis de débloquer le dossier.

Prévenir vaut mieux que guérir. C’est pourquoi nous vous conseillons, lorsque vous vous présentez à l’agence pour prendre possession du véhicule loué, de bien en vérifier l’état. Les agences disposent généralement d’un formulaire standard que les deux parties doivent remplir et signer. Il servira de point de référence lorsque vous restituerez le véhicule à l’agence de location. Remplissez-le donc attentivement. Notez tous les dégâts et griffures que vous constatez. En effet, l’agence peut estimer que vous avez restitué le véhicule en mauvais état. Vous risquez ainsi de vous voir imputer des frais de réparation. Si aucun constat n’est fait lors de la prise de possession du véhicule, vous êtes présumé avoir restitué le véhicule dans son état initial.

anl